Bon de commande

Un formulaire à remplir par vos clients pour commander des articles.

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

Un bon de commande est un formulaire qui sert à demander une marchandise ou un service à un fournisseur et qui définit les conditions d’achat (par exemple les quantités, les prix, le délai de paiement). L’emploi du terme réquisition dans ce sens constitue un anglicisme à éviter. Au pluriel, on écrira bons de commande.

Divers renseignements peuvent figurer sur un bon de commande; chaque entreprise (ou organisme) décide, selon ses besoins, des renseignements qu’elle y inclut.

Références

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Bon de commande », Banque de dépannage linguistique.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Exemple de bon de commande », Banque de dépannage linguistique.

Bon de travail

Un document qui indique les renseignements pertinents liés à l’exécution d’un travail.

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

Un bon de travail, aussi appelé fiche de travail, est un document qui indique le travail à effectuer, la machine adéquate, l’outillage nécessaire, le relevé des heures de travail et toute autre information pertinente reliée à l’exécution du travail.

Référence

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Bon de travail », Banque de dépannage linguistique.

Bordereau de livraison

Un formulaire détaillant les marchandises expédiées.

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

Un bordereau de livraison est un formulaire sur lequel sont énumérés les articles ou les colis qui font l’objet d’une livraison et que le ou la destinataire doit signer pour attester la réception des marchandises commandées.

Référence

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Bordereau de livraison », Banque de dépannage linguistique.

Compte de frais (dépenses)

Un document servant à consigner les dépenses remboursables.

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

Un compte de frais ou une note de frais est un relevé des dépenses faites, dans l’exercice de ses fonctions, par une personne rémunérée par une entreprise ou un organisme et qui lui sont remboursées.

Référence

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Compte de frais », Banque de dépannage linguistique.

Facture et note d'honoraires

Des notes et des modèles pour rédiger des documents parfaitement conformes à la loi… et aux règles du français!

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

La facture est une pièce comptable établie par le fournisseur qui indique la nature, la quantité et le prix des marchandises vendues ou des services rendus ainsi que les rabais accordés et les conditions de règlement.

Très semblable à la facture, la note d’honoraires est un état de la rétribution que demande une personne exerçant sa profession de façon autonome (pigiste, contractuel, conseil, etc.) en échange des services professionnels qu’elle a rendus.

Il n’y a pas de modèle unique de facture ou de note d’honoraires. On peut donc choisir d’y inclure ou non certains renseignements.

Voici toutefois les éléments qu’il faut mentionner :

  • la mention Note d’honoraires ou Facture;
  • le nom du fournisseur;
  • le nom du client;
  • la date de la note d’honoraires ou de la facturation;
  • une description des services rendus ou des marchandises vendues;
  • le montant total des honoraires demandés ou de la facture;
  • le montant des taxes applicables;
  • les modalités de paiement;
  • les numéros d’enregistrement du fournisseur pour la TPS et la TVQ.

On peut aussi y inclure d’autres renseignements, comme :

  • Le numéro de la facture;
  • l’adresse, le numéro de téléphone, le numéro de télécopie, l’adresse de courriel, l’adresse du site Web et le logo du fournisseur;
  • l’adresse et le numéro de téléphone du client;
  • le numéro de référence du client;
  • le numéro du bon de commande du client;
  • le nombre d’heures, de journées ou de séances de travail;
  • le prix unitaire des différents services (on peut également n’indiquer que le prix total en fonction du nombre d’heures, de journées ou de séances de travail);
  • les rabais applicables;
  • la signature de la personne qui réclame les honoraires;

Références

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Note d’honoraires », Banque de dépannage linguistique.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Exemple de note d’honoraires », Banque de dépannage linguistique.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Facture », Banque de dépannage linguistique.

Lettre de recouvrement

Un rappel pour les comptes en souffrance.

Voir les exemples

Télécharger le modèle à compléter

Que faire lorsqu’un client néglige de payer une somme qui vous est due? Voici deux exemples de lettre de recouvrement, la première étant le premier envoi, la deuxième faisant office de rappel.

Références

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Première lettre de recouvrement », Banque de dépannage linguistique.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Seconde lettre de recouvrement », Banque de dépannage linguistique.

Reçu

Un incontournable dans la gestion quotidienne des paiements.

Voir l’exemple

Télécharger le modèle à compléter

Un reçu est une pièce justificative par laquelle une personne reconnaît avoir reçu une somme d’argent à titre de paiement, de prêt ou de dépôt.

Divers renseignements doivent figurer sur un reçu :

  • la mention Reçu;
  • le nom de la personne, de l’entreprise ou de l’organisme qui a reçu la somme d’argent ou l’objet, c’est-à-dire le délivreur du reçu;
  • le nom de la personne, de l’entreprise ou de l’organisme qui a remis la somme d’argent ou l’objet, c’est-à-dire le récepteur du reçu;
  • la date de délivrance du reçu;
  • le montant reçu ou, s’il ne s’agit pas d’argent, la description de l’objet reçu;
  • la signature du délivreur du reçu.

On peut également y trouver d’autres renseignements, comme :

  • l’adresse du délivreur du reçu;
  • l’adresse du récepteur du reçu;
  • le numéro de compte du client (si le reçu est délivré par une entreprise ou un organisme);
  • le mode de paiement;
  • une mention précisant l’objet de la somme d’argent ou de l’objet reçu;
  • une mention précisant la période couverte par la somme d’argent ou l’objet reçu, s’il y a lieu;
  • le montant du solde à verser (si le montant reçu constitue un acompte);
  • la signature du récepteur du reçu.

Références

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Reçu », Banque de dépannage linguistique.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Exemple de reçu », Banque de dépannage linguistique.